Pourquoi investir dans un logement pour étudiant à Lille ? – CENTURY 21 Vieux-Lille – Agence immobilière à LILLE
Bienvenue chez CENTURY 21 Vieux-Lille, Agence immobilière LILLE 59000

Pourquoi investir dans un logement pour Ă©tudiant Ă  Lille ?

Publiée le 12/03/2021

Entre 2008 et 2018, le nombre d’étudiants à Lille a augmenté de 20%. Un chiffre considérable qui vaut à la capitale des Hauts-de-France d’être l’une des meilleures villes de France pour étudiants.

Rien de surprenant à en croire les étudiants qui louent la bonne ambiance lilloise. Offre culturelle et initiatives locales sont au rendez-vous : les musées font le plein (hors période COVID), tout comme les festivals et les cinémas. La métropole, située à une vingtaine de kilomètres de la frontière belge, sur la ligne SNCF Paris-Lille-Bruxelles-Londres, 1H de Paris en TGV, permet également aux étudiants d’être accompagnés dans leurs projets, notamment pour la mobilité. 

Autre atout pour les jeunes diplômés : l’emploi. La ville est très dynamique sur ce plan.

115 000 étudiants sont à Lille en 2021 (source : MEL), l’estimation du nombre d’étudiants pour 2025 serait de 130 000. Soit 15 000 logements de plus à trouver en 4 ans ! De fait, le logement pour étudiant est un véritable enjeu voire un véritable défi pour ces jeunes, en quête de leur premier logement. Quelle n’est pas la course aux petits logements dès le mois de juin dans les agences immobilières Lilloises. D’autant que le parc de logements « publics » à la MEL (Métropole Européenne de Lille) dont 7 600 gérés par le CROUS est, pour grande partie, à rénover. En ce qui concerne le « parc privé », pas toujours en bon état non plus, tant au niveau des parties communes que des parties privatives car, bon nombre ne répondent plus aux normes de confort actuel et à la demande du marché. C’est un enjeu pour la qualité de vie pour les étudiants Lillois et pour le caractère attractif de la Métropole de Lille, qui a l’ambition d’être un grand campus européen.

 

La rénovation du parc privé n’est pas évidente en raison de la baisse de la rentabilité de l’investissement du au plafonnement des loyers en zone tendue. Il faudra bien trouver cependant ces 15 000 logements supplémentaires pour 2025. Des logements confortables, avec un minimum de surface habitable, des faibles charges, le confort d’aujourd’hui et situés aux abords des transports en commun et des facultés. Autant de critères qui sont demandés par les étudiants lillois en 2021 et qui permettront aux investisseurs de n’avoir que très peu de carence de loyers entre deux locataires. La carence étant le principal facteur qui plombe une rentabilité.

 

Les investisseurs privés doivent donc rester à l’affût des opportunités de vente de ces logements type studio ou type 2 sur Lille, proche des facultés privées ou publiques et des transports en commun, quartiers vieux-Lille, Lille-centre, Vauban, Gambetta, Moulins. Il y a de fortes disparités de prix de vente au m² entre ces quartiers. Le loyer moyen d’un étudiant lillois hors charges s’établit à 500 €/mois. Globalement, en choisissant d’acheter dans le vieux-Lille par rapport au quartier « Wazemmes » par exemple, l’investisseur aura moins de rentabilité mais un investissement plus liquide car se revendant plus vite dans le vieux-Lille qu’à Lille-moulins.

Dans un quartier très demandé, l’investisseur n’aura que peu ou pas de carence de loyers. Tout se calcule. En fonction du profil de l’investisseur, Century 21 Vieux-Lille saura vous conseiller au mieux.

N'hésitez pas à prendre RDV avec l’un de nos agents spécialistes au 03 28 04 80 40 / contact.vieuxlille@century21.fr / 81, rue de la monnaie à Lille.

Copyright mars 2021 century21 vieux-Lille